Mélitine Cerf, Melina Gugel, Géraldine Froté, Elsa Vallat et Léa Leuenberger se sont inscrites em 2019 dans cette longue lignée des étudiantes jurassiennes qui , en formation dans les domaines de la santé et du social, ont effectué un stagr en Arménie. Ce n’est assurément pas la voie la plus facile. Mais, pour des filles comme elles, qui ont du coeur et du cran, “le voyage a valu le détour”. Voici leurs témoignages.

Elsa et Léa, rayonnantes en compagnie de Naira, infirmière-cheffe à Arabkir

Étant apprenties ASE de l’EMS2, nous avons effectué un stage en Arménie du 16 septembre au 8 novembre 2019. Avant de partir, nous avons vécu une phase très intense. Un peu de stress, mais surtout beaucoup d’organisation dans la préparation, avec par exemple les billets d’avions et les cadeaux à amener aux enfants arméniens, mais cela nous a surtout demandé de l’anticipation. Deux mois loin de chez soi, ce n’est pas rien ! Au début du stage, il y a eu une phase d’adaptation avec des peurs, des appréhensions, des repères à trouver et une langue à adopter.

Nous avons alors pris de l’assurance, osé et été intéressées par les différences rencontrées. Puis nous avons gagné en confiance et alors le stage est devenu un vrai temps de découvertes. Nous avons grandi et vécu de grandes émotions dans la rencontre avec les enfants, leurs parents et les professionnels de la crèche, de l’orphelinat et du centre ArBeS. Nous avons aussi apprécié les 2 journées passées avec le groupe de SEMRA+ en voyage.

Nous souhaitons à tous de vivre une expérience inoubliable comme celle-ci!