Face à la crise politique majeure suscitée par la lourde défaite , en automne 2020 ,de l’Arménie contre l’Azerbaidyan dans le conflit lié au Haut-Karabakh , le premier ministre arménien. Nikol Pashinyan , a invité le peuple à trancher au travers d’élections nationales anticipées . Celles-ci se sont déroulées ce dimanche 20 juin. avec un taux de participation de l’ordre de 50%. Le résultat paraît extrêmement net. Le parti du” contrat civil”, la coalition du premier ministre, obtient 54% des voix face à son principal adversaire, l’ancien président de la République Robert Kocharyan , dont le Bloc Arménien n’a recueilli que 21% des suffrages. La commission électorale nationale vient de valider ces chiffres et le président de la République, Armen Sarkissian, a téléphoné à Nikol Pashinyan pour le féliciter de sa victoire. Malgré les pronostics et les sondages, en dépit de l’opposition déclarée d’une bonne partie de la hiérarchie politique, militaire et religieuse, Nikol Pashinyan continue donc manifestement de bénéficier de la confiance du peuple arménien , une confiance qui s’est affirmée au travers de la Révolution de velours de 2018.

Le vainqueur des élections du 20 juin