Shoushanik Davtyan , vice-directrice de la Fondation Arabkir, vient de nous faire parvenir un rapport qui évoque le combat que mène “notre” hôpital d’Erevan contre la pandémie. Une belle leçon de courage et de détermination qui justifie notre engagement en sa faveur.

Malheureusement,la situation en Arménie reste encore critique face à l’augmentation des cas de coronavirus et du nombre de décès liés à cette pandémie. Le Centre médical Arabkir se trouve dans les premiers rangs de la lutte contre ce virus. Un vaste programme de la lutte contre le COVID 19 a été  instauré à l’hôpital et  un réglement strict a été  élaboré et mis en application.

Heureusement, les enfants ne font pas partie des groupes à risque et  ils supportent plutôt bien le virus. Cependant, conformément au programme de l’Etat de l’Arménie, tous les cas de virus, graves ou associés détectés chez l’enfant sont traités au Centre Médical « Arabkir ».

Afin d’éviter la propagation des infections nosocomiales, le CM Arabkir est divisé en 4 parties :

  • la première partie, en lien avec le service d’hémodialyse et les soins intensifs, place en isolement complet les patients atteints par le coronavirus .
  • La seconde est dédiée à  l’isolement temporel : elle  accueille en urgence des enfants présentant  les symptômes (toux, fièvre etc), et leur prodigue des soins dans l’attente des résultats des tests en PCR (24  de 24 à 48 heures). Les patients testés positifs sont alors transférés dans le service isolé destiné aux patients avec COVID.
  • Les patients testés négatifs poursuivent leur traitement dans la troisième partie de l’hôpital, à savoir dans le service des urgences. 
  • La quatrième partie est réservée aux diverses  prestations hospitalières usuelles  qui ont été  bloquées pendant plus d’un mois et demi  et qui recommencent progressivement.

Le Centre Médical « Arabkir » se voit actuellement confronté actuellement à de grosses difficultés du fait d’une diminution de pratiquement 80% des interventions pratiquées en temps « normal » et donc des revenus qui en résultent. Par ailleurs,  le nombre des patients COVID augmente, ce qui  occasionne  de grandes dépenses (achat d’équipements divers,  mesures de protection du personnel, grande consommation des produits à usage unique, etc.).

 En ces jours difficiles, nous sommes une fois de plus reconnaissants à tous nos partenaires grâce auxquels nous arrivons à relever les défis. Grâce à leur aide continue, l’hôpital dispose de réserves en  matériel et nous pouvons fournir des prestations appropriées aux enfants d’Arménie.

Nos plus vifs remerciements à nos partenaires : Fondation SEMRAplus, Eléonoren Foundation-hôpital universitaire de Zurich, Fondation Arménie Artsakh (UAF, Etats Unis), ROW foundation etc. Nous remercions particulièrement l’organisation Action Medeor qui nous a bien soutenus en faisant un don généreux pour la fourniture de matériel et le remboursement des frais de transport.

Arabkir en première ligne contre le COVID en Arménie