En ce début du mois de novembre, Naira Avetisyan. infirmière-cheffe à Arabkir, aura passé en Suisse et plus particulièrement dans le Jura une semaine intensément remplie. Entre formation, rencontres et journées de stage, elle a accumulé une foule de renseignements précieux dans deux dossiers qui concernent de près SEMRA : la création d’un centre de formation continue à l’Hôpital Arabkir d’une part, l’amélioration du service des urgences à Arabkir d’autre part. Elle a même trouvé le temps d’assister à la séance du directoire de SEMRA le samedi 3 novembre.